RUGBY. Coup dur ! L'Italie perd son meilleur atout offensif à un an de la Coupe du monde

Tremblement de terre en Italie. Du moins dans le microcosme du rugby. À moins d'un an du Mondial en France, les Transalpins vont perdre l'un de leurs tout meilleurs joueurs. En effet, le puncheur Monty Ioane - vedette de l'équipe nationale pour sa filiation avec Digby et son style caractéristique sûr comme en dehors du terrain - a annoncé qu'il quittait l'Italie pour des raisons mentales. Voilà son communiqué, diffusé sur ses réseaux sociaux :  La résiliation du contrat avec Benetton Rugby, malgré le renouvellement qui a eu lieu en décembre dernier, est due à des problèmes de santé mentale qui m'ont contraint à arrêter de jouer au rugby ces derniers mois. Des problèmes qui à ce moment de ma vie m'amènent à rester en Australie près de ma femme et de mes enfants. En effet, on avait plus vu l'ailier d'origine australienne sur un terrain depuis la fin avril, après quoi il avait notamment manqué la tournée estivale de la Squadra Azzura. On sait donc désormais pourquoi. Reste que Montanna (de son nom complet) a signé un contrat avec les Rebels de Melbourne pour la prochaine saison de Super Rugby, qui ne débutera qu'en février 2023, et semblerait donc être en mesure de jouer au rugby dans les prochains mois. Une nouvelle malgré tout rassurante et qui traduit peut-être simplement le manque de ses racines, établies à Melbourne, au Sud de l'Australie. Reste que l'Italie perd là son principal atout offensif avec Capuozzo ; le joueur qui avait notamment battu le plus de défenseurs lors du dernier 6 Nations (21), réalisé le plus d'offloads de la compétition (9), l’ailier ayant porté le plus de ballons (51) ou ayant parcouru le plus de mètres (498) ballon en main.  6 Nations 2021. Religieux aux jambes de feu, serial marqueur, qui est Monty, l'autre Ioane ? Bref, un sacré client qui, pour l'heure, n'a donné aucune indication sur l'éventualité qu'il rejoue prochainement pour l'Italie. Mais en ces temps où la parole des sportifs de haut niveau se libère (enfin !) concernant leur santé mentale, nul doute que toute la botte souhaitera le meilleur à l'ancien joueur du Stade Français, pour peu qu'il retrouve le sourire le long de la baie de Port Philip. En même temps qu'un certain Michael Hooper, dont le monde attend d'avoir des nouvelles positives... RUGBY CHAMPIONSHIP. Miné par des problèmes personnels, Michael Hooper a quitté le groupe australien subitement

×