Rugby féminin: la France chute en Italie, à moins d’un mois du Mondial

img

Paris, 9 sept 2022 (AFP) – Le XV de France féminin, qui avait dominé l’Italie mais sans briller samedi dernier à Nice (21-0), a chuté vendredi (26-19) face à ces mêmes adversaires, un résultat plus qu’inquiétant à moins d’un mois du Mondial en Nouvelle-Zélande (8 octobre-12 novembre). C’est la première victoire des Italiennes sur les Tricolores depuis le 17 mars 2019 et un succès (31-12) à Padoue dans le Tournoi des six nations. Coup de tonnerre dans le petit stade champêtre de Biella, dans le Piémont, et sous un magnifique soleil: les Bleues, pour leur dernier match de préparation avant la Coupe du monde, ont tout d’abord dominé la rencontre avant d’être remontées au score par les Italiennes, puis de réagir mais en vain. Une défaite qui fait tache avant l’annonce ce dimanche de la liste des 32 joueuses qui s’envoleront pour Auckland le 22 septembre. Pour ce second rendez-vous avec l’Italie, 6e nation mondiale, le sélectionneur-entraîneur Thomas Darracq avait procédé à cinq changements, lançant dans le grand bain une charnière inédite composée de la jeune ouvreuse Lina Queyroi et de l’expérimentée demie de mêlée Pauline Bourdon. En l’absence de Gaëlle Hermet, blessée à un genou, la talonneuse Agathe Sochat endossait le rôle de capitaine. Aux deux premiers essais français, signés Madoussou Fall (8e), en force et entre les poteaux, et Romane Ménager (30e) pour sa 50e sélection, les Italiennes, sans se laisser impressionner, ont répondu par la talonneuse Melissa Bettoni (35e), désignée capitaine en l’absence de Manuela Furlan, touchée aux ligaments croisés du genou droit en fin de rencontre à Nice, puis par la centre Michela Silleri juste avant la pause (12-14, 38e). Au retour des vestiaires, continuant sur leur lancée, les Italiennes ont marqué un troisième essai par l’arrière Vittoria Ostuni Minuzzi, prenant pour la première fois l’avantage (19-14, 45e). Réagissant enfin, grâce notamment à l’excellente entrée en jeu de Jessy Trémoulière, les Françaises ont réussi à égaliser, grâce à leur ailière Melissande Llorens (19-19, 68e), avant que l’arbitre ne donne un essai de pénalité (75e), et la victoire, à l’Italie. © 2022 AFP Boutique Rugby :  SEXY RUGBY  Sur le même sujet : XV de France féminin: se rassurer en Italie avant de décoller pour le Mondial

×