⚫️ Le résumé du match et les réactions / Rouen vs Agen 🔴

Pro D2 (5eme journée) Rouen s’incline à domicile devant Agen Rouen Normandie Rugby a perdu face à Agen (13-16), sur sa pelouse du stade Robert-Diochon le vendredi 23 septembre. Rouen Normandie Rugby a concédé sa première défaite de la saison à domicile à sa troisième apparition à Diochon, contre Agen (13-16) le vendredi 23 septembre, en conclusion de la 5e journée. Les Normands ont couru après le score jusqu’à la 68e minute (13-13) et ont concédé une pénalité fatale de 50 m, à quatre minutes de la fin du match. Tout au long de la partie, ils ont eu beaucoup de peine à trouver des failles dans une défense dense et hermétique. Le bonus défensif leur permet de garder position dans le groupe de tête, à la 5e place, au même niveau que Colomiers (13 points) au terme du premier bloc de matches. Les Lions avaient manifesté les premières intentions dans cette rencontre, avec un coup de pied à suivre de Lydon, déposé en touche aux 5 m, puis une belle séquence stoppée dans les 15 m sur un en-avant. Pourtant, c’est bel et bien Agen qui s’offrait l’opportunité d’ouvrir le score sur une pénalité de Vincent pour une mêlée écroulée mais elle passait assez nettement à côté, de 25 m en coin (8e). Les Normands étaient toujours aussi entreprenants, multipliant les temps de jeu. Alerté au pied par Pourteau, Lydon ne parvenait pas à contrôler le ballon qu’il avait pourtant intercepté en l’air (10e).  Agen, du moins son buteur, ne laissait pas passer sa deuxième chance et ouvrait le score à la 20e minute (0-3), pour un plaquage haut.  Rouen devait s’employer pour contenir les visiteurs, notamment grâce à un excellent contest de Hugo Ndiaye (24e). Sur un contre et du dribbling, Campeggia était mis en échec à quelques mètres de la ligne (25e). D’un côté à l’autre du terrain, Agen était le plus réaliste avec un essai de Vincent, à la récupération d’un ballon aérien relâché par Pourteau (0-10, 28e), percuté dans les règles de l’art selon les arbitres après visionnage vidéo. De 45 m de face, Lydon ratait la cible juste après (33e) et le maul du RNR était repoussé quelques instants plus tard (35e). Les Lions débloquaient néanmoins leur compteur juste avant la pause sur un but de Lydon, face aux perches (3-10, 38e), avant d’échouer sur un nouveau ballon porté, mis en échec par les Lot-et-Garonnais. A l’attaque de la deuxième période, les Lions rencontraient toujours des problèmes de réglage, en touche mais également dans la conservation du ballon. Solide et puissant en mêlée, Agen augmentait son avance sur une pénalité de Vincent (3-13, 49e), presque aussitôt annulée par Lydon (6-13, 52e). Après les premières rotations, le mêlée de Rouen reprenait du poil de la bête et provoquait le carton jaune du pilier Hamadache (55e). Willy Ndiaye dynamisait le jeu et Lydon trouvait une pénaltouche aux 5 m. Se sentant fort en mêlée, le RNR en réclamait deux de suite sur des pénalités sous les poteaux. Campeggia jouait très vite un bras cassé sur le petit côté et servait Olender qui se ruait dans l’en-but pour inscrire l’essai transformé de l’égalisation (13-13, 68e). Revigorés les Lions se démenaient en défense mais s’exposaient à une pénalité de Vincent de 50 m qui redonnait l’avantage aux Agenais (13-16, 76e). Sur le renvoi, les Normands poussaient pendant plus de deux minutes mais se heurtaient à un mur sur lequel ils finissaient par perdre le ballon et le match. LA REACTION Mathieu Bonnot, talonneur et capitaine de Rouen : « On s’est mis tout seul en difficulté avec une conquête défaillante, surtout en touche. On n’a pas été bon sur la conquête aérienne non plus, contre une équipe massive avec des avants très costauds qui ont fait beaucoup de jeu à une passe. Agen a été réaliste et nous avons commis beaucoup d’erreurs qui lui ont permis de prendre de l’avance et de marquer les trois points du succès à la fin. C’est une grosse déception. Il aurait fallu faire beaucoup mieux sur l’énergie et l’intensité, surtout en première période. On ne peut s’en prendre qu’à nous-même. On finit le bloc de cinq matches sur deux défaites. On aurait pu et dû faire beaucoup mieux. On a encore beaucoup de travail. Avoir bien commencé ne bloc n’assure rien pour la suite de la saison. »  

×